Cahier de répertoire musical joué en Vendée N°12

15,00 €
TTC
Quantité
En stock

  • Votre commande sera expédiée dès réception du paiement. En l'absence de règlement sous un délai de 7 jours, votre commande pourra être annulée. Votre commande sera expédiée dès réception du paiement. En l'absence de règlement sous un délai de 7 jours, votre commande pourra être annulée.

« …Creusez, fouillez, bêchez, Ne laissez nulle place où la main ne passe et ne repasse…» suggérait Jean de La Fontaine dans l’une de ses nombreuses fables (1668 à 1694), extraite du Livre cinquième, IX, Le laboureur et ses enfants. Aujourd’hui, c’est une invitation à tous les acteurs des musiques traditionnelles, qui peut s’étendre à tous les défenseurs des cultures traditionnelles, qui soutiendra nos propos. N’empêche que deux démarches de collectage de fin 2016 et début 2017, ont révélé un fonds musical d’un violoneux et d’un clarinettiste à Montreuil, à cheval sur la Plaine et le Marais poitevin, et un trentaine de chansons et chants brefs, à l’Île-d’Yeu, ce premier semestre, bien que beaucoup tiennent des propos de désespoir : « Il n’y a plus rien à collecter ! » Bien entendu, ces actions de recherche, d’enregistrement, de traitement, d’indexation, d’inventaire… n’ont de valeur que si c’est pour rendre les matériaux détectés accessibles au plus grand nombre. Trop de personnes, encore, sous prétexte qu’elles sont les instigatrices d’enquêtes s’approprient les témoignages qu’elles ont fixés sur un support qu’il soit analogique ou numérique. Le fruit de leur collecte ne leur appartient pas, il reste la propriété intellectuelle, voire artistique du locuteur, interprète, conteur… Bien entendu, les enquêteurs peuvent revendiquer leur propriété en tant que producteur, mais c’est si peu de chose par rapport à la matière recueillie. Fasse que les quelques collectionneurs qui conservent, précieusement, amoureusement, des bribes de notre culture populaire vendéenne les partagent avec tous les Vendéens, et bien au-delà. Nous l’annoncions dans la précédente édition, l’exemple des cahiers Répertoire musical joué en Vendée commence à faire tâche d’huile. Ce 23 mai, sera présenté à la géode de la Fête du Golfe, à Vannes, le premier « petit frère » de nos cahiers  sous le titre Mousig Bihan, pour le Golfe du Morbihan, en septembre Le Havre en chansons, avec 70 chansons dont la plupart sont inédites. Là aussi, le projet de ces éditions a amené les Morbihanais et les Havrais a reprendre les chemins de la collecte. Plus de 150 pièces retrouvées.  Fort de ces concrètes et actuelles opérations, lançons l’idée d’engager, pour la Vendée, une action d’envergure : la sensibilisation des collectionneurs à nous confier pour copie les trésors qui n’attendent qu’à vivre.   C’est aussi pour cela que le Conseil départemental de la Vendée participe aux activités de l’Ecole départementale de musique traditionnelle de Vendée. Aux membres des associations qui font vivre cette dernière, Arexcpo, Dactrad en Sud-Vendée et les Joyeux Vendéens, du Boupère, d’être les instigateurs, animateurs, collecteurs des fonds dormants vendéens. Et, pour un chanteur ou un musicien de réinterpréter une pièce ressuscitée, c’est un bonheur, une fierté... mais aussi, c’est là que se situe la tradition orale.

19 Produits

Fiche technique

Editeur
AREXCPO en Vendée - Ecole départementale de musique traditionnelle de Vendée
Dactrad
Joyeux Vendéens
Vendée Patrimoine
Nombre de pages
97
Collection
Cahiers de répertoire de musique traditionnelle
ISBN
2-919264-28-5