Cahier de répertoire musical joué en Vendée N°17

15,00 €
TTC
Quantité
En stock

  • Votre commande sera expédiée dès réception du paiement. En l'absence de règlement sous un délai de 7 jours, votre commande pourra être annulée. Votre commande sera expédiée dès réception du paiement. En l'absence de règlement sous un délai de 7 jours, votre commande pourra être annulée.

Le dossier Vendée 2040, initié par le Conseil départemental de la Vendée, auquel participaient Maurice Artus, André Chauveau et René Sourisseau, a été remis au Conseil départemental. Le premier retour, en dehors de la reconnaissance de l’excellent et riche travail de la quarantaine de participants, donne deux axes pour 2020 : le festif et l’économie inhérente au patrimoine culturel immatériel. Le premier axe nous intéresse directement car il n’y a pas de festif sans la présence de la musique. On l’a bien compris, chacun de nous doit se tenir en éveil. Mais profitons-en, ne manquons pas d’audace ! Allons-nous vers les écoles pour proposer quelques airs ou chansons à entendre, accompagner le défilé de Mardi-Gras, faire danser à la fête des écoles ou à la kermesse ? Et nos élus ne seraient-ils pas satisfaits d’être accompagnés lors de cérémonies ? Et les présidents d’associations festives sont-ils insensibles à nos musiques pour donner encore plus de couleur locale à leurs activités ? Et nous-mêmes, n’est-il pas temps de relancer quelques fêtes et rituels populaires ? Le mai planté au dernier jour d’avril à l’ïle-d’Olonne par Terre d’Islà est une belle démonstration des capacités d’un groupe pour raviver les souvenirs et faire découvrir aux plus jeunes un moment convivial tout en maintenant une tradition qui risquait de disparaître à jamais ? Vous êtes souvent sollicités, c’est sûr et c’est tant mieux, mais pour qu’en 2040 existe un patrimoine traditionnel bien vivant, il faut penser, aujourd’hui et mettre en vie demain. Une habitude à prendre demande du temps ! Si les organisateurs qui vous sollicitent préparent leur programme, bien peu se soucient du devenir des acteurs qu’ils produisent. Vous ne pouvez donc compter que sur vous-mêmes. Et pour commencer : La fête de la musique des Vendéens, voilà une initiative qui devrait permettre de se connaître. Car, chacun étant actif sur son territoire se prive de la rencontre des autres. Et pourtant, selon un rapide calcul de Maxime Chevrier et d’Olivier Gautier, vous seriez plus de 500 à sonner ou chanter à travers les cours et les associations de praticiens. L’idée, née à Dompierre-sur-Yon, c’est de tous nous retrouver pour faire la fête de la musique des Vendéens. Des mini-bals, mini-concerts, aubades, démonstrations… et des bœufs musicaux , que chaque association puisse présenter ses activités à ses collègues, sans oublier le public dont nous ne pouvons-nous passer. Rendez-vous donc le week-end du 18 et 19 juillet 2020 à Dompierre-sur-Yon. Autre bonne nouvelle, la volonté des principaux acteurs à organiser le Mois de la musique traditionnelle des Vendéens en juin 2020. Que chacun concocte quelques événements pour que dans toute la Vendée, résonnent accordéons, clarinettes, piboles, vielles, violons, veuzes… sans oublier les voix pour entraîner les rondes, et quelques chansons.

Jean-Pierre Bertrand

8 Produits

Fiche technique

Editeur
AREXCPO en Vendée - Ecole départementale de musique traditionnelle de Vendée
Dactrad
Joyeux Vendéens
Vendée Patrimoine
Nombre de pages
97
Collection
Cahiers de répertoire de musique traditionnelle
ISBN
2-919264-42-1